L’impression 3D dans le secteur du Luxe, vers une nouvelle ère de la création?

L’impression 3D dans le secteur du Luxe, vers une nouvelle ère de la création ?

Impression 3D ou troisième révolution industrielle ?

C’est ce qu’avancent de nombreux observateurs et notamment le cabinet Wolhers Associates dans son rapport sur la fabrication additive. Il s’agit d’un marché conséquent qui a triplé en trois ans selon le rapport 2014 du cabinet et qui a ainsi rapporté 3,07 milliards de dollars dans le monde en 2013.

Aujourd’hui, essentiellement utilisée pour réaliser du prototypage, l’impression 3D ouvre déjà de nouvelles voies dans la réalisation et la production de pièces finales.

C’est notamment le cas dans les secteurs de l’horlogerie, de la bijouterie, de la mode et bien d’autres.

Des sculpturales créations de la designer anglaise Catherine Wales, ou encore de corsets aux torsades d’une incroyable précision, imaginés par Iris van Herpen, avec les imprimantes 3D, les limites de la créativité semblent infinies.

L’impression 3D semble annoncer une nouvelle ère, celle du sur-mesure parfait, de la précision extrême, de la personnalisation absolue, de nouvelles formes, des nouvelles matières, un voyage créatif où tout (ou presque) est désormais rendu possible.

L’univers du luxe, dont l’empreinte du passé représente une véritable source d’inspiration, évolue sans cesse au contact des innovations technologiques.

Les observateurs l’affirment déjà, le luxe devrait être un des premiers secteurs à saisir les nouvelles opportunités de la révolution 3D.

Une révolution majeure qui va transformer nos vies et le monde du luxe, sans nul doute.

Fabrication additive, panorama ; Les nouveaux enjeux, les chiffres clés

  • Les machines à rêve sont à l’œuvre, décryptage ;
  • Les perspectives ?

Tour d’horizon des applications actuelles et futures dans l’univers du luxe

  • Les technologies au service de la créativité et de l’innovation ;
  • Une révolution high-tech au service du nouveau sur-mesure ; L’expérience client en mode 3D ;
  • Complémentarité de la fabrication artisanale et de la fabrication additive ;
  • Co-création, protection de la propriété industrielle, clé de lecture ;